Panoramas de cinéma

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi, juin 3 2008

3 juin 2008: encore un peu de Manon des Sources?


Cette fois, je ne suis pour rien dans cette contribution photographique, puisque c'est un autre passionné des films, Geoffrey (qui avait pris contact avec moi par le biais du forum Marcel Pagnol et de mon blog, et qui m'avait demandé des renseignements sur les lieux que j'avais moi-même photographiés), qui a visité les lieux ce weekend et qui a fait quelques photos...

Donc merci à lui pour m'avoir donné son accord de placer ces deux nouvelles photos sur mon blog! :-)

Cette fois, il s'agit du pierrier que descend Manon dans "Manon des Sources". Il se situe (comme dans le film d'ailleurs) juste derrière le bassin de la perdrix. L'arbre en haut à gauche (sur l'image du film) n'a visiblement pas résisté aux années...




Et plus anecdotique sans doute (mais pour les vrais fans, tout compte!), tout près de la nécropole de Signes, un plan avec Hippolyte Girardot avec un arbre au fond que Geoffrey a retrouvé (je n'aurais pas fait mieux!).




J'imagine qu'en cherchant bien, on pourrait sur place retrouver d'autres plans de ce type!

Début juillet, je passerai à Sommières dans le cadre de mes vacances... Et bien sûr, j'essayerai de recadrer au mieux les arcades où furent tournées les quelques scènes de marché dans "Jean de Florette". Donc je vous dis à très bientôt pour un nouvel update! :-)

dimanche, avril 6 2008

5 avril 2008: Jean de Florette: le Mas de Peirecède


Quelle tristesse... Je viens d'apprendre que le Mas de Peirecède qui avait servi de lieu de tournage pour certaines scènes d'intérieurs aurait brûlé (ce ne serait pas récent), et que les alentours ont été totalement déboisés pour faire place à des plantations d'oliviers... C'est Florette (au pseudo bien nommé) qui me transmet cette information (merci!).

Il est vrai que, lorsque j'étais revenu de la "Bastide des Romarins" (lieu-dit Châteaurenard) en octobre 2007, en redescendant le chemin (dans le sens Riboux-charnier de Signes), j'avais vu sur la gauche qu'il y avait des traces d'incendies au niveau des massifs forestiers, et qu'un gigantesque chantier avait commencé aux abords du chemin. J'avais eu l'impression qu'il s'agissait plutôt d'un déboisement dans le but de construire un lotissement ou quelque chose du genre... Si j'avais su...



Ci-dessous, une vue du Mas, à la belle époque (prise sur Google Earth)... Il est toujours bien entier, et la forêt n'a pas encore brûlé... Le chemin descendant des Romarins est sur la gauche de l'image. Si quelqu'un a d'autres informations concernant cet incendie ou toute autre information à propos de ce site, n'hésitez pas! :-)





vendredi, avril 4 2008

4 avril 2008: la cabane des Piémontais


Je tiens tout d'abord à remercier Pierre Roux. Sans lui et ses indications, je n'aurais sans doute jamais trouvé le lieu de tournage des scènes de la cabane des Piémontais, avec notamment le personnage de Baptistine. L'endroit est devenu quasi inaccessible (sauf pour les connaisseurs, dont je suis maintenant). La végétation a poussé de manière sauvage, et a rendu le site presque méconnaissable. Sauf pour mes yeux avisés, bien sûr :-) De la maison de pierre, il ne reste que la façade et deux murs latéraux. Le toit s'est effondré, et il ne reste rien du parquet que l'on peut voir dans "Manon des Sources". Le tout est entièrement camouflé derrière les ronces et les chênes-kermès. De l'autre petit bâtiment (pierre et bois) situé à côté (et où Manon rentre ses chèvres), il ne reste rien. Juste quelques pierres... Quelques murets encore debout parachèvent le tableau des restes de ce plateau de tournage qui aura (je pense) complètement disparu dans quelques années. Le temps aura fait son effet...

Mais place aux images!

Tout d'abord, le site vu du dessus, tel que les personnages (Jean de Florette, son épouse, et Manon petite) le découvrent...







La vue du rocher sur lequel se tenait la jeune actrice. J'espère qu'elle était sécurisée car je peux vous assurer que c'est haut!



On s'approche de la maison. Tout d'abord, la façade...






Il reste même à la petite lucarne de droite ses petits volets de bois, et les lanières de cuir qui les attachent à la petite poutre... Etonnant.



On passe la porte d'entrée... La pièce principale est maintenant à ciel ouvert. C'est là que Manon et Baptistine se retrouvent autour d'un repas dans "Manon des Sources". On reconnaît parfaitement les fenêtres, la porte d'entrée...







Il reste même au-dessus de l'ancien foyer un morceau de la cheminée...



L'intérieur de la maison est plutôt surprenant: restes de planches (plancher? toit? étagères?), et même un morceau de mosaïque. J'imagine qu'il s'agit là des restes des décors (ça ne ressemblait pas à une décharge sauvage). C'est en tout cas étonnant de retrouver des morceaux de décors, presque 25 ans après...







Dernières images du site, prises à la verticale de l'endroit...



Les restes de la bergerie... On imagine juste la forme...



Un endroit superbe et très émouvant, complètement isolé et perdu, à découvrir si vous en avez l'occasion! Merci Pierre! Merci Claude Berri! :-)



dimanche, mars 30 2008

30 mars 2008: la maison du Papet!


C'est finalement à Vaugines, où j'étais déjà passé deux fois sans le savoir, que j'ai découvert la maison d'Yves Montand dans le film "Jean de Florette". Elle se trouve à quelques centaines de mètres de la petite église. Vue de loin, la maison a gardé le charme qu'elle avait dans le film, et hormis quelques aménagements modernes (panneaux solaires, nouvelles couleurs), elle n'a pas beaucoup changé. Le pierrier sur lequel Ugolin monte derrière la maison est toujours là (tout comme les ruchers d'ailleurs). Et la partie droite de la maison n'a pas bougé d'un pouce! Un très joli endroit, paisible...







Prochaine étape: la grotte des Piémontais, proche du parc OK Corral! :-)

dimanche, mars 9 2008

9 mars 2008: la maison du Papet?


Question pour les connaisseurs: s'agit-il du Mas de Peirecède? Et si non, où se trouve cette maison?

Merci d'avance! :-)



samedi, février 23 2008

23 février 2008: Manon des Sources (la suite, la suite!)


A force de persévérer, et armé des bonnes informations (merci encore Monsieur Hay!), j'ai enfin trouvé la Grotte du Vieux-Mounoi, où furent tournées les scènes où Manon découvre la source alimentant le bassin de la Perdrix. Honnêtement, si je n'avais pas eu ces précieuses indications quant à sa situation exacte, je ne l'aurais jamais trouvée. Elle n'est indiquée sur aucune carte (même IGN). Internet en parle très peu. Et elle est complètement camouflée derrière un enchevêtrement de buissons. On pourrait passer à côté d'elle des dizaine de fois sans la voir! Il s'agit en fait d'une grande cavité ouverte sur l'extérieur au fond de laquelle partent visiblement plusieurs galeries s'enfonçant sous terre. Je serais vraiment curieux de savoir ce qu'il y a au fond! Concernant ce grand abri naturel et d'après ce que je sais, il aurait servi de bergerie, et aurait été habité depuis très longtemps. Et notamment par une certaine équipe de tournage... :-) La preuve en images:




Dans le film, le bassin, la source et les rochers qui la composent étaient de toute évidence fictifs. Il n'en reste évidemment rien. Sans en être certain, il est possible que la structure ait été construite dans la cavité ci-dessous:




Dernier coup d'oeil sur ce grand abri naturel. Un beau coin de nature parfaitement préservé et bien caché. Il doit le rester...





Dans le film, Manon pénètre dans la "grotte" par une petite cavité située au-dessus d'un gros rocher (duquel tombe le chevreau)... L'entrée ne se trouve évidemment pas à côté de la Grotte du Vieux-Mounoi, mais à plus d'un kilomètre de là, tout près de la nécropole de Signes! Ah la magie du cinéma... Pour la trouver, j'ai dû errer sur la colline pendant de longues minutes, puis me faire griffer par les épineux qui me barraient le chemin. Car depuis 20 ans, la végétation a poussé, poussé, poussé, au point de "défigurer" tous mes points de repères! Mais je l'ai trouvée! Un peu par hasard, je l'avoue... mais tout s'y trouve comme du temps du tournage, complètement camouflé derrière chênes kèrmès, grands pins et autres épineux. Mais en fait de cavité, il s'agit juste d'une fracture dans le rocher ne menant à rien... Le montage cinéma, et sans doute une plaque occultant la sortie faisant croire à l'entrée d'une grotte, ont fait le reste! La preuve en images:










En regardant les plaies sur mes mains, j'en aurais pleuré! :-) Preuves que les arbres et les buissons ont poussé à grande vitesse depuis le tournage, les images qui suivent...

Quand Manon sort de la grotte (donc de la fausse entrée), elle s'appuie sur un rocher qui existe toujours. Le paysage derrière elle, par contre, a disparu derrière la végétation actuelle.




La vue sur l'ensemble de rochers (sous lequel se trouve donc soi-disant la grotte) était bien dégagée en 1986. En 2008, regardez le résultat (j'ai essayé de coller à l'image du film). Méconnaissable!




Petit clin d'oeil au film: voici l'arrière de l'entrée de la grotte. Un chas d'aiguille en fait! :-)



Et la vue que Manon avait en regardant vers le bas du rocher:



Je suis extrêmement fier d'avoir retrouvé toutes ces images, regroupées par le montage cinématographique en un seul et même lieu. Fier et ému...

Et au retour de balade, à l'entrée du Plateau de Siou Blanc (oui, oui, vous lisez bien) m'attendaient une maman chèvre et son petit... Encore un joli clin d'oeil au film. Le hasard fait souvent bien les choses! :-)



En espérant que cette nouvelle balade Pagnolesque vous a plu...

dimanche, février 10 2008

10 février 2008: sur les traces de Manon...


Je persiste et signe... Après l'échec de la semaine dernière où je n'ai pas trouvé la grotte de Manon (qui d'après les 1ères informations reçues se serait trouvée derrière le parc OK Corral), je me suis rendu du côté de la nécropole de Signes (voir plus loin dans ce billet pour une courte explication) pour effectuer d'autres recherches. La balade ne fût pas très fructueuse. :-( J'ai juste trouvé un plan identique au film (ou presque, car la végétation depuis le tournage a poussé, et il n'est pas toujours simple de s'enfoncer dans les épineux), celui où Manon fait paître ses chèvres. Emmanuelle Béart n'étant pas disponible ce dimanche pour une séance photos, j'ai dû faire sans elle:




J'ai ensuite cherché désespérément le plan suivant: en vain... J'ai suivi toutes les crêtes du coin. Impossible de retrouver ce rocher fendu, pourtant assez reconnaissable.



La grotte était sensée se trouver juste en-dessous, derrière une crevasse. Bref... Malgré une balade longue de quelques kilomètres où j'ai arpenté les vallons environnants autour de la nécropole, je n'ai strictement rien trouvé de ce que j'avais préparé avant de partir. J'enrage! Avis aux connaisseurs du coin (oui, vous, là!), si vous connaissez l'emplacement exact de la grotte (dite du Vieux Mounoi d'après ce que je sais), faites-moi signe! :-)

Pour le reste de la balade, voici quelques images prises ce dimanche. Tout d'abord, la nécropole de Signes (dite aussi charnier de Signes sur certaines cartes). Il s'agit de l'endroit où, en juillet 1944, 38 résistants français ont été fusillés, après avoir creusé leurs propres tombes. Un lieu de souvenir situé dans le bien nommé vallon des martyrs...



Ensuite, un gros plan sur les deux arbres situés juste au-dessus de la nécropole... Ce sont ceux qui apparaissent en arrière-plan de l'image de Manon ci-dessus.



Et pour terminer, une très jolie ruine perdue dans le vallon. A se demander comment les gens faisaient pour vivre dans un coin aussi difficile d'accès!



Bye, bye, les amis... Mon mausolée de pierres et moi-même vous disons à la prochaine fois! :-)



dimanche, janvier 13 2008

13 janvier 2008: Pagnol, encore Pagnol! (update 16/01)


Un beau ciel bleu, un beau soleil, un peu de fraîcheur: le temps idéal ce dimanche pour une petite ballade dans le Vaucluse, de nouveau sur les traces des films tirés des oeuvres de Marcel Pagnol. Cette fois, ce fût au tour de "La Gloire de mon Père" (d'Yves Robert), avec le village de Grambois pour décor, et au dernier lieu de tournage qu'il me restait à visiter du film "Manon des Sources" de Claude Berri, le village d'Ansouis.

Mais tout d'abord, Grambois, adorable petit village du sud Luberon, où furent tournées les scènes sensées se dérouler au village de La Treille (pour rappel de ce qu'est La Treille, voir mon blog à la date du 8 novembre 2007: sur les traces de Pagnol). Et comme d'habitude, un petit comparatif film / réalité! Dur dur d'imiter les images en cinémascope! :-)





























[Update 16/01] En regardant de nouveau le film, histoire de revoir en version animée les photos que j'avais prises, je suis tombé sur un autre plan du film que, sans le savoir, j'avais pris en photo. Le voici:





[Fin de l'update du 16/01]

Ensuite, le village d'Ansouis, ou plus exactement, l'église Saint-Martin au centre du village. Un édifice assez particulier vu de l'extérieur, fortifié par endroits.



Sur l'image ci-dessus, vous constaterez à droite une échauguette perchée au-dessus du vide... C'est dans celle-ci que je me suis installé, pas très à l'aise je l'avoue...



Après m'en être échappé, un drame s'y fomentait... :-D



Mais revenons à l'église, où furent tournées certaines scènes du "Manon des Sources" de Claude Berri: le sermon du curé, le mariage de Manon (scènes intérieures) et la messe de Noël. J'ai eu cette fois du mal à cadrer mes photos correctement, car vu l'obscurité qui règnait dans l'église au moment de la visite, la plupart des photos ont été ratées, soit trop floues, soit trop sombres. Mais bon, ce qui suit vous donnera une vague idée de l'intérieur. Vous remarquerez que l'église avait été décorée pour le film (la porte et la fenêtre du fond avaient été obturées par des éléments de décor par exemple).









A bientôt pour de nouvelles aventures! :-)

jeudi, novembre 29 2007

29 novembre 2007: Jean de Florette (suite)


J'ai profité aujourd'hui d'une très belle journée automnale pour visiter deux autres lieux de tournage des films "Jean de Florette" et "Manon des Sources" de Claude Berri. Avec la journée que j'avais passée le 1er octobre dernier (cfr mes archives), celle-ci continue en beauté mon hommage à ces deux films... J'ai cette fois-ci essayé au mieux de coller aux images des films (j'avais fait des captures d'écrans et je les avais imprimées pour pouvoir les consulter sur place). Pas toujours simple car les lieux ont un peu changé depuis le tournage (1985)...

Mais commençons la visite par le village de Vaugines (Dpt du Vaucluse) où ont été tournées les scènes extérieures de l'église où se marie Manon, la scène de "Jean de Florette" où Ugolin arrive, ainsi que les scènes où le "Papet" vient se recueillir sur la tombe d'Ugolin. Le petit cimetière est juste à côté de l'église. La tombe d'Ugolin n'existe évidemment pas. Elle se trouvait à gauche de la photo, contre le mur (devant les arbres, vous verrez ci-dessous. On reconnaît la tombe ayant perdu sa croix, vraie celle-là, à la droite du "Papet").



















Un très joli cimetière avec de très anciennes tombes. Depuis le tournage du film, les murs ont été restaurés et la végétation a disparu...



L'ahuri qui se prend lui-même en photo, histoire de prouver qu'il était bien là, c'est moi! :) Je suis d'ailleurs assis sur le banc de pierre où Yves Montand se trouve à la fin de "Manon des Sources". Délire! :)



Petite image de fin pour quitter ce charmant village...



Deuxième et dernière étape de ma balade, le village de Mirabeau, au nord d'Aix-en-Provence, mais toujours dans le Vaucluse. Un village ancien à l'écart de la route, paisible, surplombé par son château.



C'est ici que furent tournées les scènes de village, autour de la fontaine...













Voilà pour cette fois... Suis claqué :) A bientôt!

jeudi, novembre 8 2007

8 novembre 2007: sur les traces de Pagnol (06/11) ...


Après Paris, Marseille... Mais pas le Marseille de "Plus belle la vie" ou du Vieux Port, non... Le 11ème arrondissement de Marseille... Le village de La Treille... Les chemins de Marcel Pagnol, en pleine campagne, au milieu des collines chères à l'auteur...

Le massif du Garlaban où se situe cette balade est gigantesque, et il faudrait au moins toute une journée de marche pour parcourir tous les sites intéressants du coin. Donc nous nous sommes limités cette fois à quatre lieux:

- le village ruiné d'Aubignane: village construit de toutes pièces pour le film "Regain" de Pagnol (1937), avec Fernandel, et dont il ne reste que quelques vieux murs et une jolie arcade. Le site vaut le détour, car il est situé sur un petit éperon rocheux d'où on a une vue superbe sur tout le massif, avec Marseille tout au fond.

- la ferme d'Angèle: au pied d'Aubignane, une maison construite également pour le film "Angèle" de Pagnol, toujours avec Fernandel d'ailleurs (1934). Il n'en reste pas grand chose: quelques murs, un vieux four, et le trou dans lequel se glissait la caméra pour les scènes d'intérieur.

- la grotte de Manon: plus loin dans le massif, une "fausse" grotte où vit Manon des Sources dans le film de 1952. Une sorte de plateforme plutôt, au-dessus de laquelle se trouve la grotte du Cerf, où Pagnol a gravé son nom en 1934... De là, vue imprenable sur le massif.

- la tombe de Marcel Pagnol, au cimetière de La Treille.

Comme à mon habitude, vous trouverez ci-dessous quelques images de la visite, mélangées aux images des films que j'ai évoqués plus haut... Eh oui... Les lieux de tournages cinématographiques restent mon péché mignon :)

Bonne visite!

1. Aubignane












2. la ferme d'Angèle




3. la grotte de Manon








4. la tombe de Pagnol (à l'avant-plan)



lundi, octobre 1 2007

1er octobre 2007: Jean de Florette...


Hier dimanche, balade au pied de la Sainte-Baume, entre les villages de Signes et de Riboux, où ont en partie été filmés en pleine nature, les films de Claude Berri "Jean de Florette" et "Manon des sources".

Munis de plans directement imprimés depuis Google Earth, nous nous sommes enfoncés dans le massif par de petits sentiers et en passant par le lit d'un cours d'eau à sec pour tenter de trouver deux endroits stratégiques du film: le Bassin de la Perdrix , qui approvisionne le village en eau (dans "Manon des sources", Manon/Emmanuelle Béart bouche la source pour se venger d'Ugolin/Daniel Auteuil), et la Bastide des Romarins, vue dans les deux films, où Jean de Florette (Depardieu) s'installe avec sa famille pour cultiver l'authentique et élever ses lapins, et où Ugolin accomplira son tragique destin...

Et nous les avons trouvés!!! :) Très fiers d'ailleurs, car ni le bassin, ni la bastide ne sont indiqués nulle part, et avant de partir, nous avions bien préparé la balade, en se servant de Google Earth, d'une carte IGN, et des maigres informations trouvées sur internet. Bien évidemment, l'appareil-photos s'en est donné à coeur joie! Et au retour à Cuers, nous avons parcouru les deux films que j'ai en dvd, pour comparer ce que nous avions vu avec les images des films... Peu de choses ont changé à la Bastide: des petits panneaux solaires se trouvent sur le toit, des arbres ont poussé tout autour, certaines portes ont été changées et quelques volets ont été peints. Mais pour le reste, tout est là. Même l'olivier auquel Ugolin se pend à la fin de "Manon des sources"! Je vous assure, ça faisait très bizarre d'être là, d'autant que la maison semblait inoccupée, et que sur toute la longueur de la balade (soit environ 16 kms), nous n'avons croisé personne! C'est dire si le coin est peu touristique... Par contre, le Bassin de la Perdrix a un peu changé, car la structure qui alimentait le bassin en eau a disparu. Restent quelques traces...

Pour vous aider à vous souvenir des deux lieux en question, je me suis amusé à comparer plans des films et plans réels. Jetez un oeil ci-dessous :) Vu que je n'avais pas les plans exacts en tête avant la balade, ils ne sont pas tout à fait identiques aux cadrages photographiques que nous avons faits sur place. Mais bon, on reconnaît quand même très bien! :) A bientôt tout le monde!

































Et la preuve que j'y étais vraiment: :)



page 2 de 2 -